Sélectionner une page

A l’échelle mondial, le secteur du transport aérien se porte plutôt, surtout les compagnies low cost.

Grâce à leur prix très concurrentiels, elles attirent de plus en plus de passagers désireux de partir à

l’étranger pendant leurs vacances. Cependant, les français qui prennent l’avion pour voyager ont des

habitudes et des profils bien différents. Une récente enquête, datant de 2015-2016, dresse le

portrait de presque 41 000 passagers aériens dans les salles d’embarquement de 12 aéroports

français. Mise en place par la Direction du Transport Aérien (DTA) de la Direction Générale de

l’Aviation Civile (DGAC), cette enquête quantitative a pour objectif de mettre à jour le profil

sociologique des passagers aériens, leurs pratiques aériennes, le circuit d’achat du billet et les modes

de pré et post acheminement. Christophe Bejach, un expert du secteur du transport aérien qui a

notamment créé la compagnie L’Avion, reviens avec nous sur ces données.

Le profil sociologique des passagers aériens

Grâce à cette enquête on constate que les hommes sont un peu plus nombreux à voyager (53%)

contrairement aux femmes (47%). Cependant, la majeure partie des déplacements est effectuée par

des actifs (74%) : 50% d’entre eux appartiennent à la CSP+ et 24% à la CSP-. Ensuite, 80% des

passagers sont âgés de 15 à 54 ans. Pour finir, il est intéressant de signaler que 57% de ces personnes

n’ont pas d’enfant.

L’achat du billet

On constate que les français sont plutôt prévoyants lorsqu’il s’agit de prévoir leurs vacances. En effet,

ils achètent en général leurs billets 53 jours avant le départ. De plus, ces derniers sont

majoritairement réservés auprès de la compagnie aérienne directement (63%) et principalement sur

leur site internet (54%). Les agences de voyage ne représentent que 28% des commandes.

En ce qui concerne la nature des billets, il faut savoir que la grande majorité (87%) sont des allers-

retours. Ces derniers sont généralement non échangeables et/ou non remboursables. Chose assez

étonnante, entre 23% et 26% des particuliers ne savent pas que leurs billets sont non remboursables

et/ou échangeables.

Modes de rabattement vers l’aéroport

Lorsque l’on habite à l’extérieur d’une grande agglomération, il est parfois assez compliqué de

rejoindre l’aéroport pour prendre son vol. De ce fait, 43% des passagers rejoignent leur avion en

voiture (29% se font conduire par un proche, 13% utilisent leur voiture personnelle qu’il laisse

stationnée à l’aéroport et 1% utilisent le covoiturage). Ensuite, 23% prennent les transports en

commun et 19% un taxi ou un VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur).

Enfin, en ce qui concerne l’atterrissage, 53% des passagers se rendent dans la ville où ils atterrissent

et 23% dans un rayon inférieur à 50 km.

Les habitudes des français en terme de voyage sont donc plutôt claires : ils privilégient internet pour

réserver leur vol et la voiture pour se rendre dans les aéroports. Les experts du secteur du transport

aérien comme Christophe Bejach assistent actuellement à l’explosion des vols. Cependant, les

grandes compagnies nationales françaises ont du mal à faire face à la concurrence des low cost.